Terme recherché

Description produit
Surveillance du lubrifiant

La durée d'utilisation du lubrifiant utilisé a un impact déterminant sur la durée de vie du roulement. Pour le surveiller, on peut utiliser un capteur de graisse ou un capteur d'huile selon l'application. On peut faire l'appoint ou remplacer en temps voulu le lubrifiant avant qu'un dommage n'apparaisse.

Versions des produits
Surveillance du lubrifiant : Wear Debris Check

Wear Debris Check

Les compteurs de particules de ce type nous permettent de repérer à temps l'usure des réducteurs industriels fortement sollicités à partir du nombre de particules dans l'huile. Les particules d'abrasion, qui peuvent être annonciatrices d'une défaillance, sont présentes dans l'huile des mois auparavant. La surveillance des particules dans le lubrifiant permet d'identifier à temps les dommages. Elle contribue à éviter les dommages consécutifs et les temps d'immobilisation. Pour cela, le compteur de particules s'installe au niveau du flux secondaire du circuit de lubrification du réducteur avant le filtre ou dans un circuit à part.

Les applications typiques du FAG Wear Debris Check sont, par exemple, les réducteurs des installations utilisées pour l'extraction de matières premières, mais aussi les réducteurs planétaires des éoliennes ou des propulsions navales.

Les caractéristiques du compteur de particules sont les suivantes :
  • Surveillance du nombre de particules dans l'huile
  • Distinction entre les particules ferreuses et non ferreuses
  • Classification des particules selon leur taille
  • Intégration possible à un système de surveillance en ligne pour associer les données relatives aux particules aux données vibratoires

En cas de combinaison de produits de surveillance de l'huile et des vibrations, il est possible de détecter à temps une détérioration des réducteurs lubrifiés et son origine. On évite ainsi les temps d'immobilisation de la production ou les dommages consécutifs.

Surveillance du lubrifiant : GreaseCheck

GreaseCheck

Le capteur de graisse, d'un diamètre de 5 mm, s'insère dans un alésage du boîtier le plus près possible du roulement. Le capteur se trouve dans le lubrifiant. Le capteur de graisse utilise un procédé optique pour mesurer directement la teneur en eau, la turbidité, l'usure thermique et mécanique ainsi que la température de la graisse dans le roulement. Ces informations sont transmises par un câble à l'unité d'évaluation. L'unité d'évaluation génère un signal analogique fournissant à l'utilisateur des informations simples et rapides sur l'état de la graisse.

Jusqu'ici, les roulements étaient lubrifiés sur une base temporelle. Un ordinateur calculait la quantité ainsi que les intervalles de lubrification. L'utilisation du capteur de graisse permet désormais de regraisser le roulement en fonction de son état.

Le capteur de graisse permet :
  • La lubrification au besoin
  • La réduction des coûts de lubrification
  • La prévention des arrêts impromptus
  • La baisse des coûts d'entretien et de maintenance
  • La réduction des coûts de l'installation
Partager la page

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Pour l’utilisation de ce site Internet, vous acceptez l’usage de cookies. Plus d’informations

Accepter