Terme recherché

Des capteurs pour fiabiliser le fonctionnement des guidages linéaires Schaeffler DuraSense permet d’augmenter l’efficacité globale de l’installation

Pressrelease Stage Image
L’offre Schaeffler DuraSense complète pour la surveillance de l’état de lubrification ou le regraissage automatisé en fonction des besoins des guidages sur rails profilés (guidage à recirculation à quatre rangées de billes KUVE, guidages à recirculation de rouleaux RUE, guidage à recirculation à six rangées de billes KUSE).

03/07/2019 | Haguenau

  • Regraissage automatique et adéquat des guidages linéaires INA, avec surveillance de tout le système de lubrification
  • Option de surveillance du regraissage manuel
  • Passage à la lubrification à vie sans aucun risque
  • Surveillance indirecte des conditions de fonctionnement et des événements exceptionnels

Conçu pour le bon fonctionnement des systèmes à recirculation de billes et de rouleaux, Schaeffler DuraSense surveille l’état tribologique des guidages linéaires sur la base des signaux vibratoires. Le système est composé d’un chariot équipé de capteurs spécialement développés à cet effet et d’une unité de prétraitement pour jusqu’à sept capteurs. L’unité de prétraitement constitue le cœur du DuraSense, elle regroupe l’expertise Schaeffler en matière de roulement, analyse les signaux des capteurs et génère un facteur caractéristique, le facteur de lubrification. Le Schaeffler DuraSense utilise l’effet produit par le vieillissement, voire par la diminution, du lubrifiant sur l’énergie vibratoire émise par le chariot. Le facteur de lubrification défini au cours des différentes prises de mesures décrit l’état de lubrification actuel du chariot. Schaeffler DuraSense envoie un signal à la commande de la machine dès que la valeur seuil établie à l’état neuf est dépassée. Il est également possible de combiner Schaeffler DuraSense avec le système de lubrification Schaeffler Concept2 ou Concept8. En fonction de l’application des Schaeffler DuraSense, il existe diverses possibilités d’augmenter l’efficacité de l’installation.

Schaeffler DuraSense reconnait tant le regraissage au bon moment qu’une absence le regraissage. L’arrêt imprévisible et prématuré d’une machine provoqué par un regraissage ou un entretien insuffisant ou défaillant – désagrément majeur tant pour les constructeurs que les exploitants de machines – est donc appartient désormais au du passé.

Mise en service du Schaeffler DuraSense

La configuration et la mise en route se font à l’aide d’un outil de réglage. L’unité de prétraitement doit être connectée à un PC via une interface Ethernet. Le facteur de lubrification et la valeur seuil sont déterminés au cours du trajet de référence avec un chariot venant d’être lubrifié. L’interface Ethernet permet également de consulter les fichiers journaux des mesures et de télécharger des mises à jour.

L’état de lubrification donné sous forme de signal analogique ou numérique

L’unité de prétraitement peut transmettre à la commande de la machine soit des signaux numériques de 0 à 4V soit des signaux analogiques de 4 à 20mA. Le signal numérique indique si l’état de lubrification du chariot correspond à l’état nominal ou si un regraissage est nécessaire. Le signal analogique permet une évaluation différenciée de l’état de lubrification et offre la possibilité d’utiliser le facteur de lubrification pour approfondir les analyses.

Augmentation de l’efficacité de toute l’installation

Schaeffler DuraSense apporte de la transparence à l’état de lubrification du guidage et indique tout niveau de lubrification critique. Il est ainsi possible de passer au regraissage manuel pour les guidages linéaires qui, du fait de leur faible sollicitation et pour des raisons de sécurité, sont reliés au système de lubrification central. Cela permet de simplifier la configuration de la machine et d’économiser les coûts occasionnés par la pose des conduits et des doseurs au niveau de la centrale de lubrification. Cela évite tout excédent ou amas de graisse ainsi que le risque de contamination des composants – phénomène récurrent dans les installations de lubrification centralisées.

Schaeffler DuraSense détecte toutes les erreurs et modifications susceptibles d’impacter l’état de lubrification du chariot qu’il surveille en permanence. Cela inclut tous les dysfonctionnements du système de lubrification mais aussi les défauts survenant au niveau des dispositifs de protection du système de guidage ou encore l’impact du liquide de refroidissement. En cas de besoin, le Schaeffler DuraSense signale à la commande tout besoin de regraissage avant la prochaine lubrification programmée. En cas de regraissage particulièrement rapproché, il est possible de lancer une recherche d’erreurs. Dans les productions hautement automatisées caractérisées par des machines fortement interconnectées, des lignes de production entières peuvent être protégées contre les arrêts non planifiés permettant ainsi d’augmenter de manière décisive l’efficacité de toute l’installation.

Editeur : Schaeffler AG
Pays d’édition : France

Supports correspondants
Downloads

Pack (communiqué de presse + supports)

Partager la page

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Pour l’utilisation de ce site Internet, vous acceptez l’usage de cookies. Plus d’informations

Accepter