Terme recherché

Schaeffler au Paris Air Show 2019 (hall 2A, stand C285) Schaeffler contribue à réduire les émissions de CO2 dans l’aéronautique

Pressrelease Stage Image
Un roulement à rouleaux cylindriques utilisé sur le moteur le plus utilisé au monde, le CFM56, équipant notamment l’Airbus A320 : les bagues intérieure et extérieure sont composées de différents matériaux spéciaux, la cage en acier est argentée, le roulement est alimenté en lubrifiant par les canaux et rainures de lubrification situés dans l’arbre.

17/06/2019 | Haguenau/Paris

  • Durable : le reconditionnement des roulements réduit les coûts du cycle de vie et les émissions de CO2
  • Augmentation de la fiabilité du système : Schaeffler propose les combinaisons « matériau/traitement thermique » les plus performantes
  • Amélioration des performances et réduction de la consommation : comment les systèmes Schaeffler permettent d’augmenter le rendement global des moteurs

À l’occasion du Paris Air Show 2019, Schaeffler Aerospace Germany présente différentes solutions pour réduire les émissions de dioxyde de carbone dans le domaine aéronautique. Que ce soit la réduction de CO2 et la diminution des coûts grâce au reconditionnement des roulements, l’utilisation de matériaux innovants pour les roulements des réacteurs avec des vitesses de rotation et des poussées plus importantes ou encore l’intégration des roulements – sur tous ces plans, Schaeffler convainc avec son expertise technologique et sa compétence système.

Comment le reconditionnement permet d’économiser 80% des émissions de C02

En plus de développer des solutions de roulements innovantes pour l’industrie aéronautique et spatiale, Schaeffler Aerospace compte parmi les leaders dans le domaine du reconditionnement de roulements aéronautiques. Sur la base d’un roulement à rouleaux cylindriques neuf et reconditionné monté sur le réacteur CFM56, le moteur d’avion le plus utilisé au monde, équipant entre autres l’Airbus A320, Schaeffler montre qu’il n’y a, pour l’exploitant, aucune différence technique entre un roulement neuf et un roulement reconditionné.

Les bagues intérieure et extérieure de ce roulement sont composées de différents matériaux spécifiques, la cage en acier est argentée, le roulement est alimenté en lubrifiant de refroidissement par les canaux et rainures de lubrification situés dans l’arbre. Le reconditionnement d’un système aussi complexe réduit les coûts de cycle de vie et préserve l’environnement : par rapport à la fabrication d’un roulement neuf, le reconditionnement d’un roulement permet d’économiser 80 % de CO2.

La fiabilité des roulements reconditionnés est assurée tant par les homologations des autorités de l'aviation civile FAA, EASA et CAAC que par les autorisations officielles de réparation délivrées par les constructeurs de moteurs d’avion tels que Pratt & Whitney, Rolls-Royce, GE, CFM et IAE. Les méthodes de reconditionnement et les contrôles de qualité sont surveillés et audités par les constructeurs de moteurs d’avion eux-mêmes. Schaeffler Aerospace est certifié et homologué, entre autres, selon le NADCAP et la norme AS9100.

Une meilleure performance et une plus grande fiabilité pour la même consommation

En tant que constructeur leader de roulements pour moteurs d’avions, Schaeffler Aerospace développe, en étroite coopération avec les fabricants de moteurs, des solutions innovantes visant à améliorer le rendement global des moteurs et réduire leur consommation de carburant.

Pour répondre aux besoins des nouveaux moteurs de plus en plus exigeants en terme de vitesses et de poussées, Schaeffler a développé des procédés de traitement thermique spéciaux pour les roulements destinés à l’aviation et propose actuellement à l’industrie aéronautique la combinaison matériau/traitement thermique la plus performante. Grâce à l’alliage cémenté spécialement développé à cet effet avec des contraintes résiduelles de compression internes en surface et près de la surface et un cœur matière résistant, ces applications grandes vitesses jouissent d’une fiabilité extraordinaire. La meilleure performance des roulements permet des vitesses plus élevées. Il en résulte une meilleure compression de l’air et plus de performance à consommation égale – donc une économie de carburant.

Avec l’exposition d’un système composé de huit roulements principaux d’arbre de transmission et de 14 autres composants d’un moteur équipant l’A380 parfaitement adaptés les uns aux autres dont paliers, joints et composants non tournants, Schaeffler démontre toute sa compétence système. L’accent est mis sur l’intégration du roulement, c’est-à-dire l’interaction de plusieurs fonctions comme le roulement, l’amortissement, la suspension élastique, la lubrification et le refroidissement. L’intégration de pièces adjacentes dans le roulement permet de réaliser des économies de matériaux et donc de masse, de réduire les coûts de cycle de vie, de construire des moteurs plus compacts et de faciliter le montage également rendu plus fiable et plus simple.

Après le changement de nom de son entité légale de FAG Aerospace en Schaeffler Aerospace Germany en avril 2019, Schaeffler Aerospace Germany se présente pour la première fois sous la marque Schaeffler, à l’occasion de ce salon international phare de l'industrie aéronautique et spatiale.

Editeur : Schaeffler AG
Pays d’édition : France

Supports correspondants
Downloads

Pack (communiqué de presse + supports)

Partager la page

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Pour l’utilisation de ce site Internet, vous acceptez l’usage de cookies. Plus d’informations

Accepter