Terme recherché

Communiqués de presse

Schaeffler à la Foire de Hanovre 2019 (hall 22 – stand D43)

Des systèmes toujours parfaitement lubrifiés qui prolongent la durée de vie des machines et réduisent les frais d’entretien à moindre effort

Pressrelease Stage Image
La gamme complète des DuraSense de Schaeffler pour guidages sur rails profilés destinés au regraissage automatisé en fonction des besoins (guidage à recirculation à quatre rangées de billes KUVE, guidage à recirculation de rouleaux RUE, guidage à recirculation à six rangées de billes KUSE).

08/03/2019 | Homburg

  • Schaeffler propose DuraSense pour regraisser les systèmes à recirculation de billes ou rouleaux de manière automatisée et en fonction des besoins
  • Le nouveau logiciel de configuration facilite le paramétrage et la mise en service du système
  • Les clients économisent jusqu’à 30 % de lubrifiant et le nombre de pannes dues aux contaminations ou aux dysfonctionnements des système de lubrification diminue

Les dispositifs de lubrification comptent parmi les accessoires périphériques que l’on a vite fait d’oublier après leur mise en service. Tant que les machines ne tombent pas en panne, personne n’ira remettre en question la fréquence de lubrification et la quantité de graisse initialement définies. Or, l’alimentation en lubrifiant réalisée en fonction des besoins et des sollicitations comme le fait le système DuraSense de Schaeffler offre un potentiel énorme pour prolonger la durée de fonctionnement des machines et réduire les coûts d’entretien. Le système innovant est composé de chariots équipés de capteurs spéciaux et d’une unité électronique qui analyse l’état de lubrification des chariots. Jusqu’à sept capteurs ou chariots peuvent être connectés à cette unité d’analyse. Au cours d’une course de référence prédéfinie, cette unité analyse en continu, sur la base des vibrations émises, l’état actuel de lubrification de chacun des chariots et le compare avec une valeur seuil, dite indice de lubrification. Dès que ce seuil est dépassé, le regraissage se déclenche.

Trois possibilités de regraissage

Le DuraSense Schaeffler permet trois types de regraissage. Dans sa version de base, le système sert à évaluer, à surveiller et, le cas échéant, à optimiser le regraissage manuel ou le système de lubrification par intervalles existant. Dans ce cas, la détection opérée par les capteurs du DuraSense de Schaeffler et le regraissage se font indépendamment l’un de l’autre.

Dans la version automatisée, les capteurs du DuraSense de Schaeffler et le système de lubrification sont reliés. La lubrification ne se fait pas à intervalles réguliers prédéfinis mais se déclenche uniquement en fonction de l’indice de lubrification. Pour la lubrification, il est possible d’utiliser des produits Schaeffler comme les graisseurs automatiques Concept2 ou Concept8 ou encore un système de lubrification centralisé.

Il y a deux possibilités de déclencher les impulsions de lubrification. Première possibilité : l’unité d’analyse livre pour chacun des sept canaux des signaux de déclenchement 24V. Les sorties 24V peuvent être connectées aux regraisseurs ou à la commande des machines. Deuxième possibilité : au lieu des signaux 24V, la valeur de l’indicateur de lubrification peut être livrée pour chacun des sept canaux sous forme d’un signal de 4-29mA. Cette variante permet de surveiller l’état de la lubrification de manière continue, de mieux adapter le regraissage et d’utiliser le signal pour d’autres analyses, comme par exemple le calcul de la durée d’utilisation résiduelle. En plus des deux sorties analogiques, le DuraSense Schaeffler sera doté, au cours du deuxième semestre, d’un protocole Fieldbus. Un nouveau logiciel permettra alors à chacun de configurer les sorties ainsi que le nombre et le type des chariots.

Les nombreux avantages d’un système simple

Le DuraSense Schaeffler permet d’éviter tant l’insuffisance que excès de lubrification, d’économiser jusqu’à 30 % de graisse dans des conditions optimales d’utilisation et de réduire le nombre de défaillances dues aux contaminations. Les impulsions de lubrification seront maintenues jusqu’à ce que tous éventuels corps étrangers ou contaminations liquides soient éliminés des chariots. Sans cette interconnexion, le guidage linéaire continuerait à fonctionner avec ces contaminations dans le roulement jusqu’à la prochaine lubrification prévue, entraînant le départ d’un endommagement ou même une forte dégradation.

Par corrélation entre les impulsions de lubrification et les signaux de vibration subséquents, le DuraSense de Schaeffler détecte toute éventuelle défaillance de regraissage due par exemple à la défection de l’appareil de lubrification, une fuite dans les lignes d’alimentation ou l’obturation des graisseurs. Il rend donc inutile la surveillance complexe utilisée dans les systèmes de lubrification centralisés avec capteurs de pression. Ainsi, le nouveau système protège même les installations fortement interconnectées des arrêts extrêmement coûteux.

Editeur : Schaeffler Technologies AG & Co. KG
Pays d’édition : France

Supports correspondants
Downloads

Pack (communiqué de presse + supports)

Partager la page

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Pour l’utilisation de ce site Internet, vous acceptez l’usage de cookies. Plus d’informations

Accepter