Terme recherché

Schaeffler lance le programme RACE

Pressrelease Stage Image

06/03/2019 | Herzogenaurach

  • Programme visant à augmenter durablement l’efficacité et optimiser le portefeuille de produits de la division Automotive
  • Sécurisation et renforcement de la création de valeur à long terme en trois étapes (2019-2024)
  • La première étape se concentre sur six leviers de résultat
  • Les mesures de l’étape I ont pour but d’augmenter les résultats de 90 millions d’euros (100 points de base marge EBIT)
  • L’objectif à moyen terme consiste à atteindre une marge EBIT avant éléments exceptionnels proche des dix pour cent

À l’occasion de sa conférence de presse annuelle, Schaeffler AG a annoncé le lancement de son programme RACE qui vise à augmenter l’efficacité et à optimiser le portefeuille de produits de la division Automotive OEM. L’acronyme RACE signifie « Regroup Automotive for higher Margin and Capital Efficiency ». Ce programme est placé sous l’autorité de Matthias Zink, CEO Automotive OEM. Tout comme le programme CORE de la division Industrie qui a fait ses preuves, le programme RACE comprend trois étapes. La première, lancée le 1er janvier 2019, s’étendra sur les 18 à 24 prochains mois.

La nécessité de ce programme résulte d’un certain nombre de facteurs externes et internes ayant conduit, au cours de l’exercice 2018 écoulé, au net recul de la marge EBIT avant éléments exceptionnels de la Division.

Le tout premier objectif de RACE est donc d’améliorer durablement dans les trois à quatre prochaines années le niveau de la marge et de réaliser à l’avenir une marge EBIT proche des dix pour cent.

Cette amélioration de la marge doit être réalisée par le biais d’un ensemble de mesures visant six leviers de résultat, notamment (1) l’optimisation du réseau des sites de production européens, (2) l’optimisation du portefeuille des activités, (3) la réduction systématique des frais généraux, l’augmentation de l’efficacité (4) de la R&D et (5) du capital ainsi que (6) l’amélioration durable des entrées de commandes. Ces mesures s’étendent aux quatre activités (systèmes moteur, systèmes de transmission, e-mobilité et systèmes de châssis) ainsi que les fonctions centrales à l’intérieur et à l’extérieur de la Division, et concernent principalement l’Europe.

« Ces mesures et décisions prises dans le cadre du programme RACE doivent nous permettre de contrer la pression sur les marges dans certaines gammes de produits et le recul des marges brutes », souligne Matthias Zink. « Parallèlement, nous comptons nous distancer du moteur à combustion et, en tant que partenaire technologique innovant, miser davantage sur les opportunités qu’offrent l’hybridation et l’électrification. Cette réorientation s’accompagnera d’une discipline rigoureuse appliquée aux coûts et aux capitaux. Nous allons également réduire la part des produits à faible marge et augmenter celle des produits dégageant une marge plus élevée. Quant aux produits de fin de série et ceux qui sont peu rentables, nous allons en reconsidérer la pertinence. De plus, nous allons veiller à répartir nos dépenses R&D et notre capital de sorte qu’ils profitent surtout aux produits et solutions systèmes à forte rentabilité ainsi qu’aux activités stratégiques de demain comme l’e-mobilité et la conduite autonome ».

Au cours de la première étape du programme RACE, il est prévu de poursuivre la consolidation du réseau européen des usines de production. Cela concerne cinq des sites sur lesquels la division Automotive OEM a une unité de production. Toutes ces mesures planifiées seront d’abord soumises aux représentants du personnel dans le cadre de la convention d’avenir mise en place l’année dernière. Les deux parties s’emploient à trouver des solutions acceptables sur le plan social sans licenciements économiques ni fermetures de sites. Dans ce contexte, il s’agira principalement de ventes et de regroupements d’activités. Sur cette base, on s’attend aujourd’hui à la suppression d’environ 900 emplois, dont 700 en Allemagne. Ces chiffres incluent la vente des activités périphériques dans le domaine des systèmes moteurs et de transmission. En 2019 et 2020, le ratio R&D (dépenses R&D par rapport au chiffre d’affaires) de la division Automotive OEM doit, après prise en compte de l’IFRS 15, être limité à 8,0 - 8,5 pour cent. Par ailleurs, les investissements ne devraient pas dépasser un montant de 900 millions d’euros pendant cette période. Finalement, les commandes dans les domaines de l’e-mobilité et de la mécatronique de châssis doivent augmenter pendant les trois prochaines années pour atteindre un volume compris entre 1,5 et 2 milliards d’euros.

Klaus Rosenfeld, CEO de Schaeffler AG souligne : « Après avoir achevé avec succès le programme d’efficacité CORE de la division Industrie deux ans plus tôt que prévu, et pour lequel nous lançons, afin d’en sécuriser la durabilité, une troisième étape intitulée Fit, nous allons maintenant nous attacher à augmenter l’efficacité de notre division Automotive OEM. Je suis convaincu que les expériences faites dans le cadre du programme CORE pourront être appliquées à la conception et à l’implémentation du programme RACE. Le programme RACE, qui a pour principal objectif d’augmenter notre efficacité et d’optimiser notre portefeuille, est un élément essentiel de la transformation du Groupe Schaeffler. Il sera systématiquement mis en œuvre et nous permettra d’exploiter des opportunités de croissance. Dans ce contexte, nous misons notamment sur notre compétence technologique et notre force d’innovation. »

Déclarations prévisionnelles et projections

Certaines des déclarations faites dans le présent communiqué de presse se rapportent à l’avenir. Ces déclarations sont naturellement liées à un certain nombre de risques, d’impondérables et d’hypothèses pouvant influencer et modifier les résultats et développements réels par rapport aux projections annoncées. Ces risques, impondérables et hypothèses peuvent avoir des répercussions négatives sur le résultat et les conséquences financières des projets et développements décrits dans le présent document. Schaeffler n’est pas tenu d’actualiser ou de modifier ses déclarations se référant à l’avenir par le biais de publications en raison de nouvelles informations, de développements futurs ou pour toutes autres raisons. Les destinataires de ce communiqué de presse sont appelés à ne pas se fier outre mesure aux déclarations portant sur l’avenir ; elles reflètent exclusivement la situation à la date de ce communiqué de presse. Les déclarations contenues dans le présent communiqué de presse portant sur les tendances et développements passés ne doivent en aucun cas être interprétées comme révélatrices des tendances à venir. Les avertissements donnés ci-dessus se rapportent également aux déclarations orales ou écrites concernant l’avenir que pourra faire ultérieurement Schaeffler ou toute autre personne agissant en son nom.

Editeur : Schaeffler AG
Pays d’édition : France

Downloads

Pack (communiqué de presse + supports)

Partager la page

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Pour l’utilisation de ce site Internet, vous acceptez l’usage de cookies. Plus d’informations

Accepter