Terme recherché

Communiqués de presse

Schaeffler sur le salon InnoTrans 2018 (hall 21, stand 404)

Schaeffler oriente son offre de produits pour l’industrie ferroviaire sur les coûts du cycle de vie et l’industrie 4.0

Pressrelease Stage Image
Pour assurer la surveillance digitalisée des trains de passagers, Schaeffler propose des analyses de données sur la base des bruits solidiens et autres capteurs. Dans ce contexte, le Smart EcoSystem de Schaeffler sert d’infrastructure informatique pour l’intégration des capteurs, des outils de visualisation et d’analyse éprouvés ainsi que des services digitaux.

03/08/2018 | Haguenau

Si, en ce qui concerne les composants équipant le matériel roulant, la fiabilité et la rentabilité restent deux exigences prioritaires, les possibilités d’optimisation ne cessent de se diversifier : outre le perfectionnement constructif des solutions éprouvées, Schaeffler mettra l’accent au salon InnoTrans 2018 sur l’intégration fonctionnelle, la digitalisation et les services tout au long du cycle de vie des produits.

Les trains modernes doivent atteindre une vitesse moyenne de plus en plus élevée, un kilométrage de plus en plus important et demander des entretiens de plus en plus espacés tout en garantissant plus de sécurité et de rentabilité – un réel défi pour les constructeurs, les sous-traitants et les exploitants de matériels roulants. Schaeffler présentera à l’InnoTrans 2018 des roulements pour systèmes d’entraînement et boîtes d’essieux encore plus performants, des outillages innovants et des services pour les opérateurs ainsi que différents concepts de surveillance conditionnelle digitalisée.

Rail 4.0 : la maintenance conditionnelle devient une réalité
La surveillance digitalisée des bogies moteur et porteur sur la base des bruits solidiens et d’autres capteurs offre d’énormes possibilités pour améliorer encore la sécurité et la rentabilité des trains de passagers. Schaeffler peut offrir là une valeur ajoutée toute particulière : sa connaissance du comportement des roulements conjuguée au savoir-faire que l’entreprise a acquis tout au long des années dans le domaine de l’analyse des vibrations dans différents secteurs industriels. Son expertise permet à Schaeffler de générer des analyses de données automatisées de qualité et de les transmettre par paquets à travers diverses interfaces digitales ou encore de les afficher sur écran sous forme de messages explicites. L’opérateur ferroviaire n’a plus besoin de disposer de connaissances pointues en matière de vibration ni de procéder à des analyses manuelles.

Dans ce contexte, le Smart EcoSystem de Schaeffler sert d’infrastructure informatique pour l’intégration des capteurs, des outils de visualisation et d’analyse éprouvés ainsi que des services digitaux. Cet écosystème digital ouvert permet, grâce aux interfaces standardisées et à la communication cryptée via Internet ou des liaisons VPC, de mettre en place des solutions Cloud-to-Cloud avec les clients et les partenaires. Cela lui permet, sur la base de projets, d’élaborer différentes solutions 4.0, dont des services digitaux plus ou moins étendus sur la base des données opérationnelles, générées par les capteurs Schaeffler ou d’autres systèmes de mesure existants.

Nouvelle optimisation des unités de roulements à rouleaux coniques TAROL de FAG
Depuis de nombreuses années, la construction compacte des unités de roulement à rouleaux coniques TAROL de la marque FAG a fait ses preuves. Un opérateur ferroviaire qui a équipé ses trains à grande vitesse, en a récemment constaté la robustesse et la longévité réelle. A l’issue d’une série d’examens effectués sur ces unités de roulement selon DIN27201-1, l’espacement de leurs entretiens prévus systématiquement au bout de 1,32 million est passé à 1,65 million de kilomètres.

Schaeffler continue de perfectionner les séries TAROL étanches et graissées en usine, disponibles en dimensions métriques et en pouces. Ainsi, un nouveau joint cassette particulièrement compact et peu encombrant améliore la protection du roulement contre les contaminations. Son montage est simplifié par une nouvelle bague de maintien qui en augmente également la fiabilité. Ces deux mesures permettent de réduire les coûts globaux pendant toute la durée d’utilisation et d’augmenter la fiabilité opérationnelle.

Par ailleurs un nouveau wagon de montage optimisé selon les critères ergonomiques facilite encore la pose des roulements TAROL, la rendant possible en une seule opération.

Autre nouveauté : le dispositif hydraulique mobile a déjà été équipé pour pouvoir mesurer la force/course digitale qui sera bientôt possible. Le montage très facile fera l’objet de démonstrations en direct sur le stand Schaeffler au salon InnoTrans.

Support digital de la maintenance et du reconditionnement
Dans le ferroviaire, la documentation Schaeffler sur les roulements reconditionnés est une référence. Une nouveauté : le code datamatrix (CMS) selon le standard GS1 maintenant apposé par Schaeffler sur la bague extérieure des roulements reconditionnés. Pour les clients, les avantages sont multiples : l’état des commandes peut être consulté en ligne et le contrôle à la réception des marchandises est facilité. Mais avant tout, il est maintenant possible d’établir une corrélation entre les caractéristiques des dommages et les données opérationnelles comme le kilométrage, le profil du parcours ou le chargement du wagon.

Autre nouveauté Schaeffler dans le domaine du reconditionnent : le taux de retour à 100%. Cela signifie que tous les roulements défectueux sont remplacés par des roulements reconditionnés. L’opérateur ne doit plus faire de commandes supplémentaires ni se soucier de l’approvisionnement de ses propres stocks.

Une approche transversale : des solutions de pointe émanant d’autres secteurs d’activités
Un grand groupe comme Schaeffler propose une multitude de technologies et de produits initialement développés pour des secteurs d’activité particuliers et des applications précises. Schaeffler exposera sur l’InnoTrans 2018 un certain nombre de ces produits potentiellement utilisables dans d’autres domaines, comme les roulements en acier de cémentation haute performance Vacrodur. Même en cas de température élevée, de lubrification insuffisante ou encore d’intrusion de particules, ce nouveau matériau permet de prolonger considérablement la durée d’utilisation ou d’augmenter la capacité de charge. Selon Schaeffler, il pourrait être utilisé dans le moteur et la transmission du matériel roulant.

Sera également exposée la vis à rouleaux planétaires PWG d’INA pouvant être utilisée dans les actionneurs linéaires puissants, les entraînements de portes ou de clapets ou les servomoteurs. Elle se distingue par son très petit pas de vis et sa très grande capacité de charge.

Alimentation électrique autonome : l’alternateur de boîte d’essieu Schaeffler
L’alternateur de boîte d’essieu permet une alimentation en électricité autonome et fiable pour différentes fonctions, dont le GPS, la surveillance conditionnelle, l’éclairage, l’assistance au freinage ou l’ouverture/la fermeture des portes battantes des wagons pour le transport de matières en vrac. L’alternateur est intégré dans le couvercle du carter du rotor à aimant permanent fixé sur la partie frontale de la boîte d’essieu. L’alternateur anti-usure fournit de l’énergie électrique sur une très large plage de vitesses. Le système peut être ajouté sur des wagons de marchandises déjà en service.

Schaeffler sur le salon InnoTrans 2018 : hall 21, stand 404

Editeur : Schaeffler Technologies AG & Co. KG
Pays d’édition : France

Supports correspondants
Downloads

Pack (communiqué de presse + supports)

Partager la page

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Pour l’utilisation de ce site Internet, vous acceptez l’usage de cookies. Plus d’informations

Accepter