Terme recherché

Communiqués de presse

Schaeffler maintient son cap

Pressrelease Stage Image

07/08/2018 | Herzogenaurach

  • Chiffre d’affaires corrigé des effets de change en progrès de 5,8 % au premier semestre
  • Marge EBIT de 11,1 % avant éléments exceptionnels en milieu d’année, au même niveau que l'année précédente
  • Hausse significative des entrées de commandes de la division Automotive OEM, avec un ratio bill-to-book de 1,8 (contre 1,1 l’année précédente)
  • Bonnes performances des divisions Automotive Aftermarket et Industrie qui boostent le chiffre d’affaires et les résultats.
  • Flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions de -74 millions d’euros, en légère amélioration par rapport à l’exercice précédent
  • Perspectives annuelles confirmées pour le groupe Schaeffler et ses deux divisions Automotive. Prévisions des ventes de la division Industrie revues à la hausse.

HERZOGENAURACH, le mardi 7 août 2018. Schaeffler, l’équipementier automobile et industriel mondial, publie aujourd’hui son rapport d’activité intermédiaire pour le premier semestre 2018. À l’issue des six premiers mois, le chiffre d’affaires du Groupe Schaeffler se situe à près de 7,2 milliards d’euros (contre environ 7 milliards d’euros pour l’exercice précédent). Après correction des effets de change, le chiffre d’affaires a augmenté de 5,8 % au cours de cette période et de 7,9 % au deuxième trimestre. Une fois de plus, les trois divisions du Groupe et les quatre régions ont contribué à la croissance du chiffre d’affaires corrigé des effets de change, les ventes dans la région de la Grande Chine corrigées des effets de change affichant de très loin la plus forte progression à 18,7 %. Au cours des six premiers mois, le groupe Schaeffler a dégagé un résultat avant impôts et charges d’intérêts (EBIT) d’un montant de 773 millions d’euros, qui a été grevé au deuxième trimestre par un élément exceptionnel d’un montant de 22 millions d’euros lié aux charges de restructuration annoncées le 7 mai 2018 pour l’intégration du fournisseur interne Bearings & Components Technologies (BCT). L’EBIT avant éléments exceptionnels s’est donc élevé à 795 millions d’euros (contre 780 millions d’euros l’année précédente). Cela correspond à une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 11,1 % (contre 11,1 % l’année précédente)

Klaus Rosenfeld, Président du Directoire de Schaeffler AG, a commenté l’évolution des affaires au premier semestre de l’année : « Dans un contexte qui reste difficile, nous maintenons le cap pour atteindre nos objectifs 2018, notamment grâce aux bonnes performances des divisions Automotive Aftermarket et Industrie, qui ont été déterminantes dans l’atteinte de ce résultat. Le développement du premier semestre montre en outre que nous sommes stratégiquement bien positionnés en tant qu’équipementier automobile et fournisseur de l’industrie ».

Hausse du chiffre d’affaires d’Automotive OEM et augmentation significative desentrées de commandes.

La division Automotive OEM a réalisé des ventes d’un montant de 4,6 milliards d’euros au premier semestre. Après correction des effets de change, le chiffre d’affaires a augmenté de 4,8 % d’un exercice sur l’autre. La croissance se situe donc 3,1 points au-dessus de la croissance moyenne de la production mondiale de véhicules particuliers et de véhicules utilitaires légers au cours de la même période. Au cours du premier semestre, les entrées de commandes en chiffres absolus ont augmenté pour atteindre 8,3 milliards d’euros (contre 4,7 milliards d’euros l’année précédente). Le ratio bill-to-book, qui représente le rapport entre les entrées de commandes et le chiffre d’affaires annuel, atteint 1,8 sur la période (contre 1,1 l’année précédente). Les quatre domaines d’activité de la division Automotive OEM ont contribué à la croissance du chiffre d’affaires, le domaine de la mobilité électrique affichant au premier semestre la plus forte croissance de chiffre d’affaires avec 7,7 % après correction des effets de change. Le chiffre d’affaires de la division Automotive OEM, corrigée des effets de change, a connu une nouvelle hausse particulièrement significative de 13,4 % dans la Grande Chine, suivie de l’Asie-Pacifique avec 4,0 %, des Amériques avec 3,7 % et de l’Europe avec 2,4 %. Au cours des six premiers mois, l’EBIT avant éléments exceptionnels s’est élevé à 424 millions d’euros (contre 483 millions d’euros l’année précédente). La marge EBIT avant éléments exceptionnels était donc de 9,2 % au cours de la mêmepériode et, par conséquent, inférieure aux 10,7 % de l’année précédente. Cette baisse s’explique essentiellement par les frais de démarrage, les retards de projets en Chine, la hausse des prix des matières premières et les effets non récurrents. L’augmentation des volumes et l’amélioration de la productivité n’ont pas pu complètement compenser les effets opposés. La bonne situation des commandes pour le second semestre laisse prévoir pour l’ensemble de l’année 2018 une croissance du chiffre d’affaires corrigé des effets de change de 6 à 7 % ainsi qu’une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 9,5 à 10,5 %.

Automobile Aftermarket de nouveau sur le chemin de la croissance. Forte croissance des ventes (12,3 %) au deuxième trimestre

Après une baisse temporaire du chiffre d’affaires au premier trimestre, la division Automotive Aftermarket marque au deuxième trimestre une augmentation considérable de son chiffre d’affaires corrigé des effets de change qui atteint 12,3 %, générant ainsi des ventes de 925 millions d’euros au premier semestre 2018 (contre 928 millions d’euros l’année précédente). Après correction des effets de change, le chiffre d’affaires a augmenté de 3,6 % au cours des six premiers mois de l’année. Ici aussi, la plus forte croissance du chiffre d’affaires corrigé des effets de change a été enregistrée dans les régions Grande Chine (39,8 %) et Asie-Pacifique (15,9 %), suivie de l’Europe (5,4 %). Aux Amériques, l’évolution des ventes a diminué de 8,9 % sur une base corrigée, une baisse résultant de besoins supplémentaires ponctuels d’un client du secteur Original Equipment Service (OES) au cours de l’année précédente. Dans l’ensemble, la croissance de la division a été tirée par la demande sur le marché de la rechange indépendante (IAM). L’EBIT avant éléments exceptionnels de la division Automotive Aftermarket s’est élevé à 176 millions d’euros au premier semestre de l’année (contre 161 millions d’euros l’année précédente), ce qui inclut un effet positif non récurrent au deuxième trimestre dû à la reprise de provisions. Sur cette base, la marge EBIT avant éléments exceptionnels était de 19 % (contre 17,3 % l’année précédente). En ce qui concerne la division Automotive Aftermarket, le Groupe maintient la prévision d’une croissance du chiffre d’affaires avant effets de change de 3 à 4 % et d’une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 16,5 à 17,5 % pour l’exercice 2018.

L’activité de la division Industrie marque un taux de croissance à deux chiffres. Prévisions annuelles de croissance du chiffre d’affaires revues à la hausse.

Au cours des six premiers mois 2018, le chiffre d’affaires de la division Industrie a augmenté à près de 1,7 milliards d’euros (contre 1,6 milliards l’année précédente). La croissance du chiffre d’affaires corrigée des effets de change a été de 10 %, avec une participation significative du secteur de la Distribution Industrielle. En outre, le regroupement des secteurs Ferroviaire, Matières Premières, Véhicules non routiers et Transmission ont contribué de manière significative à l’augmentation du chiffre d’affaires. La région Grande Chine se démarque et affiche la plus forte progression avec 36,7 %, devant les Amériques (6,9 %), l’Asie-Pacifique (6,7 %) et l’Europe (5,9 %). Au premier semestre, la division Industrie a réalisé un EBIT avant éléments exceptionnels de 195 millions d’euros (contre 136 millions d’euros l’année précédente), ce qui correspond à une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 11,6 % (contre 8,6 % l’année précédente). L’amélioration des marges est attribuable à des effets de volume et de prix positifs ainsi qu’à une amélioration de la productivité et une réduction des coûts du programme CORE. Sur la base des estimations actuelles, le Groupe Schaeffler revoit à la hausse pour l’ensemble de l’année 2018 ses prévisions de croissance de chiffre d’affaires pour la division Industrie après correction des effets de change de 3 à 4 % à 6 à 7 %. L’atteinte d’une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 9 à 10 % reste un objectif valide.

Légère amélioration du free cash-flow. Perspectives confirmées pour le Groupe Schaeffler

Le résultat du groupe attribuable aux actionnaires a légèrement progressé au premier semestre 2018 par rapport à l’exercice précédent en affichant 509 millions (contre 485 millions d’euros l’année précédente). Le résultat par action de priorité s’élevait à 0,77 euro (contre 0,73 euros l’année précédente). À -74 millions d’euros à l’issue des six premiers mois, le free cash-flow avant produits et décaissements pour les activités de fusion-acquisition du groupe Schaeffler a montré une légère amélioration par rapport à celui de l’année précédente (-86 millions d’euros). Avec 595 millions d’euros, les dépenses d’investissement (capex) pour les immobilisations corporelles et incorporelles au premier semestre de l’année se situent à peu près au même niveau que celles de l’année précédente (594 millions d’euros), ce qui correspond à un quota d’investissement du chiffre d’affaires de 8,3 % (contre 8,4 % l’année précédente).

« Comme pour l’année précédente, le free cash-flow du groupe Schaeffler sera généré en particulier au second semestre. Sur la base de notre estimation actuelle, nous sommes confiants dans la réalisation de notre objectif annuel qui est d’environ 450 millions d’euros avant produits et encaissements pour les activités de fusion-acquisition », a déclaré Dietmar Heinrich, directeur financier de Schaeffler AG.

La dette financière nette a augmenté de 463 millions d’euros au 30 juin 2018, portant le Gearing ou ratio d’endettement (le rapport de la dette nette sur les capitaux propres) à environ 107 % (contre 93 % au 31 décembre 2017). Au 30 juin 2018, le groupe Schaeffler disposait d’un total de bilan d’environ 12 milliards d’euros (contre environ 11,1 milliards d’euros l’année précédente) et employait à la même date 92 198 personnes (contre 87 937 l’année précédente), soit une augmentation d’environ 4,8 %.

Pour 2018, le Groupe continue d’anticiper une croissance du chiffre d’affaires corrigée des effets de change de 5 à 6 %, une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 10,5 à 11,5 % et un free cash-flow avant produits et encaissements pour les activités de fusion et acquisition d’environ 450 millions d’euros. « Nous sommes conscients que le contexte économique des six prochains mois restera difficile et incertain. Nous confirmons cependant les perspectives du Groupe Schaeffler pour l’exercice 2018 avec un chiffre d’affaires légèrement plus élevé pour la division Industrie », a affirmé Klaus Rosenfeld.

Déclarations prospectives et prévisions

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives comportent par leur nature un certain nombre de risques, aléas et hypothèses impliquant que les résultats ou évolutions réels puissent être susceptibles de différer sensiblement de ceux exprimés ou sous- entendus dans ces déclarations prospectives. Ces risques, aléas et hypothèses peuvent avoir un impact négatif sur les résultats et les conséquences financières des projets et développements décrits dans le présent document. Il n’est pas nécessaire de mettre à jour ni de modifier les déclarations prospectives par le biais d'une annonce publique, en cas d’informations nouvelles, de développements futurs ou pour toute autre raison. Les destinataires du présent communiqué ne doivent se fier outre mesure aux déclarations prospectives, qui ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse concernant les tendances ou évolutions du passé ne doivent pas être interprétées comme des déclarations selon lesquelles ces tendances et évolutions se poursuivront à l’avenir. Les avertissements précités s’appliquent à toute déclaration prospective verbale ou écrite future de la part de Schaeffler ou de toute personne agissant en son nom.

Editeur : Schaeffler AG
Pays d’édition : France

Downloads

Pack (communiqué de presse + supports)

Partager la page

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Pour l’utilisation de ce site Internet, vous acceptez l’usage de cookies. Plus d’informations

Accepter