Distribution

Eléments de tension hydrauliques

Les transmissions par chaîne sont sollicitées dynamiquement par les irrégularités de rotation de l'arbre d'entraînement en combinaison avec les inerties des arbres d'entraînement et par le fait qu'elles supportent des couples alternés aux arbres d'entraînement. Ce dernier cas concerne particulièrement les arbres à cames, les pompes à pistons etc. Pour garantir un fonctionnement silencieux, sans vibrations et avec peu d'usure malgré ces sollicitations, les oscillations de la chaîne doivent être minimisées. La solution idéale est, dans ce cas, l'amortissement au moyen d'un élément de tension de chaîne hydraulique. La meilleure conception est l'amortisseur à fente de fuite qui est fonction de la vitesse avec amortissement directionnel. Pour l'amortissement, celui-ci utilise de l'huile qui provient du moteur. Au retour, l'huile est aspirée par un clapet anti-retour dans une soi-disant chambre à haute pression. Si le tendeur est comprimé, la valve se ferme et l'huile est poussée à travers un passage étroit (fente) entre le piston et le corps.

Les éléments de tension hydrauliques se caractérisent par :

  • une faible usure grâce à l'utilisation de composants en acier traité
  • un réglage fin de l'amortissement grâce au passage de l'huile réglable
  • un amortissement orienté grâce au clapet anti-retour
  • un faible encombrement

Par ailleurs, de nombreuses autres caractéristiques et fonctions sont possibles en option. Le tendeur pour entraînement couplé d'arbres à cames où sont intégré un injecteur d'huile ainsi que le guidage de la chaîne et l'élément de tension n'est qu'un exemple. Le but est de concevoir, pour chaque application, le tendeur idéal en terme de fonction et de coûts.